Blasons

L’Héraldique est la discipline qui recouvre tout ce qui se rapporte aux armoiries.
Celles-ci sont constituées de signes distinctifs, figures et couleurs, organisés pour former un emblème qui sera durablement employé par une même personne, une même famille ou un même groupe.
Le blason est la description orale ou écrite des armoiries, suivant un ensemble de règles et au moyen de termes héraldiques.

FamilleBlasonDescription
HENNOT (du)hennot-dud'or, à l'aigle de sable, becquée et onglée d'azur
HERVIEUhervieud'azur au chef d'argent chargé d'un lion passant de gueules
HEUSEYheuseyd’'argent à la botte ou houzeau de sable éperonné d’'or
LUZERNE (de La)luzerne-de-lad'azur, à la croix ancrée d'’or chargée de cinq coquilles de gueules
MACHE (de La)mache-de-lad'azur au chevron d'argent, accompagné en chef de 2 étoiles d'or et d'une main d'argent armée d'une massue d'or en pointe
MARY (de)mary-ded’'argent, au chef de gueules, chargé de trois roses d’'or mises de rang
MEURDRACmeurdracde gueules, à deux fasces d'or, accompagnées de neuf coquilles d'argent, 4, 2 et 3
MONCEL (du)moncel-dude gueules à trois losanges d’'argent
MONS (de)mons-ded'argent, à l'aigle de gueules, becquée et onglée d'or
MOUSTIERS (des)moustiers-desd'argent à la bande d'azur frettée d'or
PITTEBOULTpitteboultd'argent au chevron de gueules chargé de trois sautoirs d'argent et accompagné de trois roses de gueules
POËRIER (du)poerier-dud'azur au chevron d'or accompagné en chef de deux étoiles d'or et en pointe d'un croissant d'argent
PRAËL (du)prael-dud’'argent au chevron de sable, accompagné de trois trèfles du même
QUIESSES (des)quiesses-desde gueules à trois merlettes d'or, posées en pal
SIMONsimond’'azur à la croix d'’argent, chargée de cinq croissants de gueules, et cantonnée de quatre cygnes d'’argent
SURTAINVILLE (de)surtainville-ded'azur à deux chevrons d'argent accompagnés de trois coquilles de même
THIEUVILLE (de)thieuville-ded’'argent, à deux bandes de gueules, accompagnées de sept coquilles de même, 2, 3 et 2
TILLY (de)tilly-ded’'or à la fleur de lys, de gueules

Chercher ses racines, c'est au fond se chercher soi-même : qui suis-je ? Quels sont les ancêtres qui m'ont fait tel que je suis ? Des noms d'abord, des dates, quelques photos jaunies ou, avec plus de chance, un testament, une lettre.

Claude Levi-Strauss

Copyright © 2019 Cotentine