Le Cotentin

La tête hardie du Cotentin qui affronte l'océan semble exprimer le caractère de ceux qui allaient y vivre.
On se souvient, sur la côte est du Cotentin, de la première phase du plan de débarquement « Overlord » qui se déroula du 5 au 6 juin 1944 aux alentours, d'un bourg paisible dont le nom allait s'inscrire dans l'Histoire : Sainte-Mère-Eglise.
Au-delà de la baie des Veys et de Utah Beach, la côte se dirige vers le nord en cette énorme protubérance que dessine la presqu'île. Les plages se développent face aux îles Saint-Marcouf, Saint-Vaast-la-Hougue et Barfleur sont de charmants ports du Val de Saire où il fait bon vivre. Au centre de la côte nord du Cotentin se dresse Cherbourg, port militaire, port d'escale, port de commerce, toujours sous la surveillance de Napoléon.
La pointe nord-ouest du Cotentin - la Hague - est une avancée de rocs granitiques, une côte sauvage balayée par les vents et des landes où criaillent les oiseaux de mer. La côte-ouest du Cotentin, face aux iles anglo-normandes, s'étend du nord au sud de la presqu'île, en une suite de grèves sablonneuses que coupent parfois de hautes falaises, telles celles du cap de Flamanville ou du cap de Carteret.

  • carte-du-cotentin
  • Terre des invasions

    Les pays du Cotentin à la Somme ont formé une province romaine (Lyonnaise IIe), dont Lillebonne, qui porte le nom de César (Juliobona), fut un des hauts lieux. Du IIe au IVe siècle, sa position maritime septentrionale lui valut quelques incursions germaniques.

  • Terre de Marins

    Poste avancé face à l’Angleterre, terre de vikings, de conquérants, de marins, la presqu’île du Cotentin, baignée par la Manche, balayée par les vents d’ouest possède des paysages sauvages et grandioses. Des lumières ardoisées, des ciels qui noircissent en quelques secondes ou s’éclaircissent aussi vite.

  • Les grands baillis du Cotentin de 1204 à 1789

    Les baillages et la vicomté, dit de MONS dans ses conjonctures sur la ville de Coutances, sont les plus anciennes juridictions de la province ;
    Il en est fait mention dans les vieux Coutumiers, ce qui doit les faire considérer comme un établissement de nos premiers ducs...

  • Les églises du Cotentin

    La Normandie a inscrit les plus grandes heures de son histoire dans la pierre, les gens du Cotentin étaient pratiquants, à chaque village, son église.
    Les églises se sont modifiées avec le temps, certaines ont beaucoup souffert durant la seconde guerre mondiale, d’autres en sont sorties indemnes mais, toutes doivent faire face à l’usure du temps dans une nature changeante.
    Elles restent le symbole fort de chaque village et sont toutes très différentes.

  • Vert Cotentin

    Le Cotentin, c’est le « bout du monde » en Normandie, la presqu’île trop souvent oubliée dans des voyages rapides parce qu’elle ne mène nulle part ailleurs qu’en ses propres chemins. C’est le contraire, pourtant, d’un finistère rugueux et inhospitalier. Le Cotentin est un pays de douceur, ...

  • Nouveau

    La Hague

    « Mon Pays ! » Avec quel accent de nostalgie les déracinés prononcent ces deux mots !
    Et ces deux mots proférés suffisent à leur faire revoir le clocher de la cité ou du bourg natal, les paysages qui l’entourent, les sites où s’éveillèrent les premières curiosités de l’enfance et où l’adolescence éprouva ses premières surprises.

  • L'hymne du Cotentin

    Point de mariages, ni de grandes réunions familiales sans que tout le monde chante cette chanson devenu le véritable hymne du Cotentin et la plus noble défense de la langue normande. Elle est composée (paroles et musique) par Alfred ROSSEL (1841-1926).

  • ADN en Cotentin

    Les habitants du Cotentin sont-ils d'origine Viking ?

    " Oui et Non ou Peut-être ? "

  • Visites et Jardins

    Une envie de découvrir un lieu, un parc, un jardin ...

    Quoi de plus beau et de plus reposant qu'un jardin ?
    Qu'importe le parfum pourvu qu'on ait la fleur !
    Qu'importe le jardin pourvu qu'on y soit bien !

  • Les Maires de Cherbourg

    Port militaire et marchand important, ancienne place forte stratégique,
    la commune est appelée, depuis
    le 01/01/2016 : Cherbourg-en-Cotentin
    suite au regroupement de Cherbourg, d'Equeurdreville-Hainneville, La Glacerie, Querqueville et Tourlaville.

    Voici la liste des maires de Cherbourg de nos jours à 1789.

  • L’Âne du Cotentin

    L’âne du Cotentin est une race d’âne originaire de l’ouest du département de la Manche faisant partie d’une des 7 races d’ânes reconnues en France ; elle fut reconnue par les haras nationaux en 1997. Cet âne fait les beaux jours de la foire Sainte-Croix de Lessay et de la foire Saint Luc de Gavray, depuis bien longtemps.

  • L'île de Tatihou

    Blottie dans la rade de Saint Vaast La Hougue, l'île de Tatihou est un site d'exception où se mêlent patrimoine historique et milieux naturels préservés.

  • C comme Cherbourg

    " J'avais résolu de renouveler à Cherbourg les merveilles de l'Egypte"

    Napoléon

Bllaunche mé et neir Jérri, y a d’ l’iâo à pllens pannyis.

Cotentine Normandie Le Cotentin

Copyright © 2018 Cotentine