Digulleville

Architecture civile :
- Village-rue : La rue Désert 18e/19e
- Manoir de Douville (17e)
- Ferme-manoir du Rantot (17e)
- Le Grand Bel
- La Cour du Bosc (17e/18e)
- La Basmonterie (1788)
- La Haisette (16e)
- La Chesnaye (17e/18e)
- Le Bel Mignot (17e)
- Le Pont Durand (17e)

Architecture sacrée :
- Église Saint-Paterne de Digulleville : édifice roman du 13e, massive tour carrée autrefois fortifiée. L’église a longtemps caché derrière ses plâtres un retable en trompe-l’œil (ou « retable des pauvres »), peint en 1785, redécouvert au hasard d'une restauration deux siècles plus tard. À l'époque, les finances ne permettaient pas de vrais marbres et sculptures que l'on a donc peints à même le mur. Vers 1830, on cache les peintures avec un vrai retable en bois, puis en marbre. Il a été restauré en 1985.

Sites et curiosités :
- Sémaphore de Jardeheu, sur la pointe du même nom, datant de 1860. Racheté par la commune, il a été aménagé en gîte.
- Ancien moulin : La Masse
- La cascade de la Brasserie issue du ruisseau de Sainte-Hélène qui alimente en eau le hameau de la Brasserie situé au sud de la commune.
- Anse St Martin

 

Copyright © 2019 Cotentine