RACINE Médard dit François-Médard

Chef de timonerie, Capitaine corsaire
° 08.06.1774 Notre Dame d'Allonne (50)
† 06.1817 En pleine mer

Médard RACINE vint au monde le 8 juin 1774 à Notre Dame d’Allonne, né ex-illicito de Jeanne Françoise RACINE, veuve de Louis LECROISEY.
Le 19.11.1789, Médard RACINE, âgé de 15 ans, embarque à Cherbourg comme mousse sur un sloop de 48 tonneaux, la Vaillante-Hirondelle. (Camaret, Marennes, Dunkerque puis retour à Cherbourg). Au mois de mai de la même année, Il embarque ensuite à bord de la Souveraine-Volant, à destination de la Martinique. Il ne regagnera la France, au Havre, que le 15.06.1791. Il retournera aux Antilles en mai 1792, en qualité de novice, sur le vaisseau l’America et servira, 15 mois à St Domingue comme matelot sur le vaisseau l’Eole.
Médard RACINE débarque en France, le 03.07.1804, du vaisseau Le Brave, où il exerçait les fonctions de maître de timonerie. C’est à cette époque qu’il se fait appeler François-Médard RACINE, qu’il a adopté Camaret comme domicile et épousé Marie-Louise PHILIPPE.
En octobre 1804, il commandera la péniche n° 367 de Brest à Boulogne où il passera 2 années.
En mai 1807, il regagnera Brest en tant que chef de timonerie.
Il prend un embarquement sur un navire de commerce La Peggy, commande un autre navire, la Nouvelle-Union puis en janvier 1810, il est fait prisonnier par les Anglais.
Il s’évade en décembre 1810, parvient à Fécamp, regagne Brest et en mars 1811, monte à bord du brick l’Achille. Il est repris par les anglais, conduit à Guernesey d’où il s’évade une nouvelle fois, à bord d’un canot.
En mai 1812, François-Médard se voit confier le commandement de l’Anarcharsis et en mai 1813, le commandement du lougre l’Embuscade, pour faire la course.
Il mouille dans l'anse Saint-Martin à Saint-Germain-des-Vaux, et fait construire une jetée qui devient plus tard le Port Racine.
La carrière du capitaine corsaire sur les côtes haguaises, s’achèvera le 06.08.1813 par le désarmement, à Cherbourg, de l’Embuscade.
Il achète ensuite L'Aimable Annette puis La Bonne Annette, et commande successivement L’Hirondelle (1816), Le Voyageur, L'Actif, Les Trois Amis, en tant que capitaine au petit cabotage.
François-Médard RACINE meurt en juin 1817, à bord de la Petite Catherine, en route pour Guernesey.

Source :
François-Médard RACINE (1774-1817)
Capitaine corsaire éponyme du « plus petit port de France »
Janine BRUGERE et Hugues PLAIDEUX

Rouge au sei, la mare au sé ... Rouge au matin, la mare au Qu’min.

Copyright © 2019 Cotentine