Château et parc de Tourlaville (50)

En 1562, la famille de RAVALET devient propriétaire des fiefs de Tourlaville. Rasant les ruines du château médiéval qui s’y trouve, Jean II de RAVALET y fait construire un château de style Renaissance, d’une superficie d’environ 1500 m² où ses descendants, directs ou indirects, vont habiter jusqu’en 1708.
Connu pour avoir abrité les amours incestueuses de Julien et Marguerite RAVALET-TOURLAVILLE (enfants de Jean III de RAVALET). Accusés d’inceste, jugés, condamnés et décapités à l’épée, bien qu’ils réfutassent les faits, en place de Grèves à Paris en 1603.
Le château passera, au travers des siècles, entre de nombreuses mains. Il appartiendra notamment à la famille du grand sociologue Alexis de Tocqueville de 1777 à 1906.
Utilisé comme hôpital militaire durant la 1ère guerre mondiale, il sera occupé par les allemands durant la seconde. Il sera finalement acquis en 1935 par la ville de Cherbourg, qui le possède toujours et sera classé Monument Historique.
A partir de 1872, le parc du château de 14 hectares est aménagé en grande partie « à l’anglaise » avec cependant une partie « à la française » devant la serre. Le parc, orné de pièces d’eau, est harmonieusement organisé, planté de fleurs et d’arbres indigènes et exotiques.

Cotentine Normandie Patrimoine Normand Château et parc de Tourlaville (50)

Copyright © 2021 Cotentine