Manoir du Parc à St Lô d'Ourville (50)

Ensemble des XVe et XVIe siècles, particulièrement complet, avec logis seigneurial et logis en dépendance, chapelle, charreterie, colombier avec son échauguette, douves et fortifications, moulin et vivier, et ensemble de bâtiments agricoles regroupés en cour fermée autour du logis.

Avant l’annexion de la Normandie à la couronne de France par Philippe Auguste en 1204, le fief du Parc appartient à la famille d’AUBIGNY. Le roi fait alors démolir le château fort, donne le fief à la famille d’ARGENCES et tolère l’édification d’un manoir où se succèderont les seigneurs de CRIQUEBOEUF, d’ARGOUGES et CLAMORGAN.
Au XVe siècle, le manoir passe ensuite à la famille de LA RIVIÈRE puis, par succession, à celle des THIEUVILLE pendant presque cent ans jusqu’au mariage de Marie de THIEUVILLE et de François de PIERREPONT.
Les PIERREPONT seront les seigneurs du lieu jusqu’en 1711 ; se succéderont ensuite, Jean Antoine de THÈRE et enfin Barnabé d’OSMOND MÉDAVY. Le dernier seigneur du Parc est Adolphe de MAUCONVENANT, chevalier, marquis de Sainte Suzanne, décédé à Valognes en 1829. (Jean BARROS)
Le parc devient alors une propriété agricole avec la famille LESEIGNEUR sur plusieurs générations puis, désormais, avec la famille GIARD qui s’est totalement investis dans la rénovation et la valorisation de leur ferme manoir.

Cotentine Normandie Patrimoine Normand Manoir du Parc à St Lô d'Ourville (50)

Copyright © 2021 Cotentine