L'île de Tatihou

ile-de-tatihou
Blottie dans la rade de Saint Vaast La Hougue, l'île de Tatihou est un site d'exception où se mêlent patrimoine historique et milieux naturels préservés. Afin de contrer les invasions, des fortifications ont été établies sur des points stratégiques comme ici sur la côte est du Cotentin, c'est ainsi qu'après la bataille de la Hougue (1692) les tours de la Hougue et de Tatihou ont été construites par Vauban, plus précisément par un de ses élèves, Benjamin de COMBES.
Ces fortifications sont inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2008.

L'ilet

Situé en face de la tour de Tatihou, la position de cet îlot, isolé à marée haute, est favorable à la défense de la rade. Avant 1689 est établie une redoute de forme rectangulaire, en gazon, disposant d'un magasin de poudre et d'un corps de garde. Son armement évoluera au fil du temps afin de tenir les navires à distance du port de St Vaast.
Long de 72 mètres sur 52 de large, l'ïlet est aujourd'hui intégré à la réserve ornithologique de Tatihou.

Le Lazaret

Afin d'éviter de propager la peste de Marseille de 1720, le Roi décide de créer un lazaret à Tatihou. Il accueillera quelques bateaux mis en quarantaine mais sera bientôt délaissé au profit de celui du Havre. On y aménage alors un hôpital militaire pour les invalides du fort. En 1831, le lazaret redevient un passage obligé pour tous les navires en raison du choléra et en 1887, c'est finalement le Muséum d'Histoire naturelle qui prend possession des lieux. Les chercheurs y installent un laboratoire maritime pour étudier les algues et le plancton jusqu'en 1925.
Par la suite des enfants puis des jeunes adolescents en difficulté seront accueillis sur l'île pour y suivre une formation en bâtiment.
Abondonnée pendant plusieurs années, l'île sera alors confiée au conservatoire du littoral, le Conseil Général de la Manche en a reçu la gestion en 1990. En 1992 sera crée un musée maritime, et à l'abri des murs du lazaret, des jardins qui permettent de découvrir la flore du littoral.

La traversée sur le Tatihou II

Le bateau "Tatihou II" permet d'aller sur l'île à marée haute ou à marée basse. Unique en son genre, ce bateau amphibie est à propulsion hydraulique. Le même système permet de mouvoir les hélices et les roues. De ce fait, le bateau est doté d'un volant de direction et d'une barre à roue, il parcourt le Rhun, chemin emprunté par les ostréiculteurs pour rejoindre leurs parcs à huîtres à marée basse et passe au dessus des mêmes parcs à marée haute.

En Normandie, il n’y a qu’une chose qui peut être haute ou basse : c’est la mer.

Cotentine Normandie Le Cotentin L'île de Tatihou

Copyright © 2018 Cotentine