Les Ducs de Normandie

ducs-de-normandie
Hrolf, plus tard nommé Rollon, est né vers 854.
Rollon, dont le nom s'est immortalisé dans la mémoire des habitants de la Normandie, était fils de Rogwald, puissant chef établi dans la partie septentrionale de la Norvège, qui avait à maintes, reprises fait la guerre aux Rois de Danemark.
Il était remarquable par sa stature colossale, sa force et son audace.
Banni de son pays pour ses actes de piraterie, il rassembla une troupe de Danois et de Norvégiens et, après quelques descentes en Angleterre et dans la Frise, il aborda sur les côtes de la Neustrie (Normandie). Rollon eut à combattre, en Normandie, Charles-le-Simple auquel s'était joint un autre chef de pirates, Hastings, le plus terrible de ces rois de la mer, qui dévastèrent la France au IXe siècle.
En 876, à la tête d'une bande dévastatrice de Normands, il arrive sur la Seine et établit son camp à Jumièges puis choisi Rouen comme capitale, lors de la capitulation négociée par l'évêque Guy. De là, il étend ses conquêtes sur la plus grande partie de la Neustrie. Sa police sévère fit régner la sécurité sur son territoire ce qui fit qu'après avoir terrorisé les habitants, il fut aimé comme un protecteur.
Il épouse Poppa, la fille du Comte Béranger, en 900 à Bayeux, qui lui donne un fils et une fille. Le mariage est célébré "à la danoise", c'est-à-dire sans consécration officielle.
Pour faire cesser les incursions des Normands, le Roi carolingien Charles III le Simple signa le traité de St Clair sur Epte en 911, et accorda au norvégien Rollon, leur chef, la partie de l'ancienne Neustrie située entre la Bresle, l'Epte et la Dives qui prit le nom de Normandie (en plus du pays de Bayeux qu'il occupe déjà) et lui promit la main de sa fille Gisèle .
Rollon devient le 1er Duc de Normandie et se convertit au Christianisme. Il se fait baptiser à Rouen en 912 et prend le nom de Robert. Il décède à Rouen vers 931 après avoir réuni ses compagnons et leur avoir fait prêter serment de fidélité à son fils Guillaume-Longue-épée à qui il laisse un bel héritage. Son corps est inhumé dans la Cathédrale.

Les Ducs :

  • Hrolf nommé Rollon puis Robert Ier – Chef normand, 1er Duc et Prince de Normandie de 911 à 927.
  • Guillaume dit Longue Epée – 2ème Duc de Normandie de 927 à 942.
  • Richard Ier « Sans peur » – Comte de Rouen, 3ème Duc de Normandie de 942 à 996.
  • Richard II « Le Bon » ou « l’Irascible » – 4ème Duc de Normandie de 996 à 1026.
  • Richard III – 5ème Duc de Normandie de 1026 à 1027
  • Robert II « Le Libéral » ou « Le Magnifique » - 6ème Duc de Normandie de 1027 à 1035.
  • Guillaume Ier « Le Conquérant » - 7ème Duc de Normandie de 1035 à 1087 et Roi d’Angleterre de 1066 à 1087.
  • Robert III « Courteheuse » – Comte du Maine, 8ème Duc de Normandie de 1087 à 1106.
  • Henri Ier « Beauclerc » - Roi d’Angleterre de 1100 à 1135, 9ème Duc de Normandie de 1106 à 1135.
  • Etienne de Blois puis d’Angleterre – 10ème Duc de Normandie de 1135 à 1144, Roi d ‘Angleterre de 1135 à 1154.
  • Geoffroy d’Anjou ou Plantagenêt – 11ème Duc de Normandie de 1144 à 1150.
  • Henry II d’Angleterre – 12ème Duc de Normandie de 1150 à 1189, Roi d’Angleterre de 1154 à 1189.
  • Richard Coeur de Lion – 13ème Duc de Normandie de 1189 à 1199, Roi d’Angleterre de 1189 à 1199.
  • Jean Sans Terre – 14ème Duc de Normandie de 1199 à 1203, Roi d’Angleterre de 1199 à 1216.


L'organigramme :

 
ducs-de-normandie


En Normandie, il n’y a qu’une chose qui peut être haute ou basse : c’est la mer.

Cotentine Normandie Les Ducs de Normandie

Copyright © 2018 Cotentine