Les Actes

Les Registres d'État Civil

L'acte de naissance est un document juridique officiel qui atteste de la naissance d'un individu mais aussi du lien héréditaire avec les parents. On y trouve le nom de la commune, le nom du rédacteur de l'acte, la date de rédaction de l'acte. Le nom et prénom(s) du nouveau-né, la date, l'heure et le lieu de naissance. Noms, prénoms, professions, domicile des parents, état matrimonial, dates et lieux de naissance et le nom du déclarant (le plus souvent le père).
Des mentions marginales peuvent figurer dans la marge de l'acte : Mariage(s), Divorce(s), Pacs, date et lieu de décès.

naissance godey jules

L'acte de mariage
est un document administratif qui justifie de l'union de deux personnes en mairie.
Il comporte les mentions administrtives d'usage (date, lieu, etc.) des époux, des parents des époux et des témoins du mariage.
D'autres mentions sont possibles telles que la légitimation d'enfants issus du couple et/ou l'établissement du contrat de mariage.
En mentions marginales : L'indication d'un divorce ou d'un jugement de séparation de corps ou la rectification de l'état civil par ordonnance, jugement ou arrêt.

leprevost lejolis 

L'acte de décès
est une pièce d'état civil qui concerne une personne décédée et les personnes liées de façon héréditaire, maritale ou par pacs. Il indique le lieu, la date et l'heure du décès, les noms, prénoms, date et lieu de naissance du défunt, sa profession et son domicile ainsi que les informations sur les personnes concernées de son entourage (parents, conjoint(e) et du déclarant.
Mentions possibles : Mort pour la France (depuis 1915), décorations du défunt, Rectification de l'état civil ...

dc mautalent guillaume

Les Registres Paroissiaux

Sous l'Ancien Régime, les registres étaient tenus par les curés pour chaque paroisse. Y étaient enregistrés les baptêmes, les mariages et les sépultures.
Les renseignements que l'on y trouve sont les mêmes que pour l'état civil, mais la tenue des registres est souvent moins précise, leur contenu est fort variable d'un prêtre à l'autre.
Après avril 1667 : Ordonnance royale de Saint Germain en Laye ou " code Louis ", les registres sont mieux tenus, sont édictés le détail et les mentions que chacun de ces actes devra contenir.
Dans les actes de baptêmes, les parrains et marraines sont importants parce qu'il y a , très souvent, un lien de parenté.
Les actes de mariages sont les plus détaillés, la filiation des époux et épouses est indiquée et les témoins sont très souvent des parents.
Le contenu des actes de sépultures varie en fonction de la date de leur rédaction. La filiation n'est pratiquement jamais indiquée pour le décès d'adulte. L'inhumation a lieu le jour du décès ou le lendemain en principe mais la date de décès n'est pas toujours précisée.
ou laissez-vous tenter par une autre publication sur la Généalogie :

Si votre fils n'a pas d'enfant, il scie la branche de l'arbre généalogique sur laquelle vous l'avez assis.

Vincent Roca

Copyright © 2021 Cotentine